Amaliia

Indicateur 25 de la certification Qualiopi

L’indicateur 25 de la certification Qualiopi concerne la veille sur les innovations pédagogiques et technologiques.

Il est commun à toutes les actions.

Tout savoir sur l'indicateur 25

Présentation de l'indicateur 25 de la certification Qualiopi

L’indicateur 25 de Qualiopi requiert que les prestataires de formation s’engagent dans une veille active sur les dernières innovations pédagogiques et technologiques. Cette veille permet au prestataire d’identifier et d’intégrer des avancées qui peuvent améliorer et moderniser ses offres de formation. En exploitant ces innovations, le prestataire s’assure que ses programmes sont non seulement actuels mais aussi efficaces et adaptés aux besoins évolutifs des apprenants et du marché du travail.

Traduction :

L’indicateur 25 demande aux centres de formation de toujours chercher et apprendre sur les dernières méthodes d’enseignement et les nouvelles technologies qui peuvent rendre leurs cours plus intéressants et efficaces. Cela signifie qu’ils doivent regarder ce qui se fait de nouveau, essayer de comprendre comment ça peut aider leurs apprenants, et parfois, mettre ces nouvelles idées en pratique dans leurs formations. En faisant cela, ils s’assurent que leurs cours sont à la pointe et répondent aux besoins actuels des apprenants, les préparant mieux pour le marché du travail ou la suite de leurs études.

Description de l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

« Le prestataire réalise une veille sur les innovations pédagogiques et technologiques permettant une évolution de ses prestations et en exploite les enseignements. »

L’indicateur 25 de Qualiopi souligne l’importance pour les prestataires de formation de rester à la pointe des progrès dans le domaine éducatif et technologique. Cela implique une surveillance constante des nouvelles méthodes pédagogiques, des outils technologiques et des approches innovantes qui émergent dans le secteur de la formation. Le prestataire doit non seulement être informé de ces innovations mais aussi évaluer leur applicabilité à ses propres programmes et les intégrer pour améliorer la qualité et l’efficacité de ses prestations. Ce processus permet de garantir que les formations proposées sont modernes, engageantes et en adéquation avec les exigences contemporaines de l’apprentissage et du développement professionnel.

Ce qui change par rapport à la V8 : rien, pas de modification de la description de l’indicateur

Niveau attendu de l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

« Démontrer la mise en place d’une veille sur les thèmes de l’indicateur et son impact éventuel sur les prestations. »

Pour répondre aux exigences de l’indicateur 25, le niveau attendu inclut donc plusieurs aspects clés comme la mise en place d’une veille active, l’analyse et l’évaluation des informations recueillies, ainsi que l’intégration et la mise en oeuvre des enseignements tirés de la veille. Enfin, il est essentiel de documenter toutes ces activités de veille et les changements qu’elles ont engendrés.

En résumé, le niveau attendu pour l’indicateur 25 nécessite non seulement une veille proactive, mais aussi une capacité démontrée à intégrer efficacement les innovations dans les offres de formation, renforçant ainsi leur qualité et leur pertinence face aux évolutions constantes des secteurs concernés.

Étude de cas concret : l’innovation pédagogique chez « TechLearn »

Contexte :

« TechLearn » est un centre de formation spécialisé dans les technologies de l’information et la communication (TIC). Pour rester compétitif et pertinent, « TechLearn » met un point d’honneur à intégrer les dernières innovations pédagogiques et technologiques dans ses programmes.

Défi :

Le domaine des TIC évolue à une vitesse fulgurante, nécessitant une constante mise à jour des compétences et des connaissances. « TechLearn » doit s’assurer que ses formations ne deviennent pas obsolètes et répondent aux exigences actuelles et futures du marché du travail.

Mise en œuvre de l’indicateur 25 :

  1. Veille active

« TechLearn » s’abonne à plusieurs revues spécialisées dans les TIC et participe activement à des conférences internationales sur l’éducation et la technologie. L’équipe pédagogique suit également des webinaires et des cours en ligne pour rester à jour avec les tendances émergentes.

  1. Analyse et intégration

Les informations collectées sont régulièrement examinées par une équipe dédiée qui évalue leur applicabilité dans les programmes existants. Par exemple, l’introduction de la réalité augmentée pour améliorer l’apprentissage pratique des concepts de programmation est une innovation récente intégrée dans leur curriculum.

  1. Impact sur les formations

Après chaque mise à jour basée sur la veille, « TechLearn » mesure l’impact sur l’engagement et la réussite des étudiants. Des enquêtes de satisfaction et des évaluations de compétences avant et après les cours modifiés fournissent des données précieuses sur l’efficacité des nouvelles méthodes.

Résultats :

Grâce à ces efforts, « TechLearn » a observé une augmentation notable de l’inscription aux cours mis à jour, ainsi qu’une amélioration significative de la satisfaction et des résultats des apprenants. Les commentaires des étudiants et des employeurs indiquent que les compétences acquises sont hautement pertinentes et applicables dans des environnements professionnels modernes.

Cette étude de cas illustre comment « TechLearn » répond à l’indicateur 25 de Qualiopi en adoptant une approche proactive pour intégrer les innovations pédagogiques et technologiques. En restant à l’avant-garde des méthodes d’enseignement, « TechLearn » assure que ses programmes sont non seulement actuels mais aussi extrêmement efficaces, renforçant sa réputation en tant que leader en éducation technologique.

Ce qui change par rapport à la V8 : rien, pas de précision spécifique sur cet indicateur 25

Précisions sur l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

Aucune

Ce qui change par rapport à la V8 : rien, aucune précision spécifique apportée à cet indicateur 26

Exemples de preuves pour l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

« Veille sur les innovations pédagogiques et technologiques et documents y afférents, participations à des conférences, colloques, salons, groupes de réflexions et d’analyse de pratiques, adhésion à un réseau professionnel (syndicat, fédération, forums), abonnements à des revues professionnelles.

Diffusion des éléments issus de la veille au personnel du prestataire, évolutions apportées au contenu des prestations proposées, aux modalités ou aux outils pédagogiques, analyse d’opportunité et de faisabilité sur la mise en œuvre des innovations pédagogiques et technologiques.

Pour les organismes qui accueillent des personnes en situation de handicap : participation à des conférences thématiques, colloques, salons, groupes de réflexions et d’analyse de pratiques en matière d’innovations pédagogiques et technologiques pour le public visé. »

Pour répondre aux exigences de l’indicateur 25 de Qualiopi, les prestataires de formation doivent fournir divers éléments de preuve démontrant leur engagement actif dans la veille sur les innovations pédagogiques et technologiques. Ces éléments de preuve montrent non seulement que le prestataire est informé des dernières avancées dans son domaine, mais aussi qu’il prend des mesures concrètes pour intégrer ces innovations de manière à enrichir et améliorer ses offres de formation. L’objectif est de garantir que les formations restent adaptées aux besoins évolutifs des apprenants et efficaces dans un environnement éducatif en constante mutation.

Ce qui change par rapport à la V8 : reformulation de certains exemples de preuves. Ajout également de nouveaux éléments de preuve autour des évolutions apportées par cette veille sur les modalités et les outils pédagogiques

 

Non-conformité de l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

« Dans l’échantillon audité, une non-conformité mineure est caractérisée par l’absence d’exploitation de la veille mise en place. »

Une non-conformité mineure avec l’indicateur 25 de Qualiopi, caractérisée par l’absence d’exploitation de la veille mise en place, signifie que le prestataire de formation a bien réalisé des activités de veille sur les innovations pédagogiques et technologiques, mais n’a pas effectivement utilisé les informations recueillies pour améliorer ou mettre à jour ses prestations de formation.

Pour corriger cette non-conformité, le prestataire doit non seulement continuer sa veille mais aussi démontrer comment cette veille influence directement et améliore ses offres de formation. Cela peut se faire en intégrant systématiquement les découvertes de la veille dans les plans de cours, en formant le personnel aux nouvelles méthodes, et en évaluant régulièrement l’efficacité des changements apportés.

Ce qui change par rapport à la V8 : le type de non-conformité (mineure) pour cet indicateur reste inchangé

Obligations spécifiques de l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

Non

Ce qui change par rapport à la V8 : rien, pas d’obligation spécifique pour cet indicateur 25

Glossaire de l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

Non

Ce qui change par rapport à la V8 : toujours pas d’intégration de termes spécifiques à préciser

Attentes spécifiques pour les nouveaux entrants pour l’indicateur 25 de la certification Qualiopi :

« Démontrer la mise en place d’une veille pédagogique et technologique. L’impact éventuel sera audité lors de l’audit de surveillance. »

Ce qui change par rapport à la V8 : rien, l’impact éventuel de cette veille pour les nouveaux entrants sera toujours auditée lors de l’audit de surveillance

Pour aller plus loin dans l’indicateur 25 de la certification Qualiopi...

Voici quelques conseils :

  1. Mise en place d’une veille active : vous devez prouver que vous avez établi un système pour surveiller régulièrement les dernières innovations pédagogiques et technologiques. Cela peut inclure la participation à des ateliers, des webinaires, des salons spécialisés, ou l’abonnement à des publications de pointe dans le domaine de l’éducation et de la technologie.
  2. Analyse et évaluation : après avoir recueilli les informations, vous devez analyser leur pertinence et potentiel impact sur ses prestations de formation. Cela implique d’évaluer comment les innovations peuvent améliorer les méthodes d’enseignement, enrichir les supports pédagogiques, ou optimiser l’engagement des apprenants.
  3. Intégration et mise en oeuvre : vous devez démontrer comment les enseignements tirés de la veille sont appliqués pour évoluer ou améliorer vos programmes de formation. Cela peut se manifester par des mises à jour des curriculums, l’introduction de nouveaux outils technologiques en classe, ou l’adoption de méthodes d’enseignement innovantes qui répondent mieux aux besoins des apprenants.
  4. Documentation et preuves : il est essentiel de documenter toutes ces activités de veille et les changements qu’elles ont engendrés. Cela peut inclure des rapports de veille, des dossiers de mise à jour des cours, ou des témoignages d’efficacité suite à l’introduction de nouvelles méthodes ou technologies.

En ce qui concerne les preuves, voici quelques détails :

  1. Documentation de veille :
    • Veille active : preuves de surveillance des dernières tendances, telles que des documents collectés, des résumés d’articles ou des rapports de veille qui illustrent les innovations pédagogiques et technologiques.
    • Participation à des événements : tickets d’entrée, certificats de participation ou programmes de conférences, colloques, et salons qui témoignent de l’engagement du prestataire dans les réseaux professionnels et son investissement dans la formation continue et la mise à jour de ses connaissances.
  1. Intégration et impact des innovations :
    • Diffusion interne : documents montrant comment les informations issues de la veille sont partagées avec le personnel, telles que des bulletins d’information interne, des comptes-rendus de réunions pédagogiques, ou des plateformes internes de partage de ressources.
    • Évolutions des programmes : preuves des changements apportés aux contenus de formation, aux méthodes pédagogiques ou aux outils utilisés, illustrées par des versions révisées des programmes de cours ou des descriptions d’outils pédagogiques mis à jour.
    • Analyses d’opportunité : documentation sur les évaluations de faisabilité réalisées avant l’implémentation des innovations, montrant comment le prestataire évalue l’impact potentiel et la pertinence des nouvelles méthodes ou technologies pour ses formations.
  1. Spécificités pour les Publics en Situation de Handicap :
    • Participation Spécialisée : preuves de participation à des événements ou groupes de travail spécifiquement orientés vers les innovations pédagogiques et technologiques adaptées aux personnes en situation de handicap. Cela peut inclure des documents ou des certificats de présence à des conférences thématiques, ainsi que des notes ou des rapports de groupes de réflexion axés sur l’amélioration de l’accessibilité pédagogique.

Vous souhaitez aller plus loin dans la compréhension des attendus de chacun des indicateurs Qualiopi ?

Si vous êtes formateur indépendant, vous pouvez consulter toutes nos formations sur Qualiopi ici.

Si vous êtes une entreprise, vous pouvez consulter nos formations Qualiopi dans ce lien.

Et si vous êtes un réseau de franchises et vous souhaitez vous aussi créer votre organisme de formation ou obtenir votre certification Qualiopi, c’est par ici.

Toutes vos questions sur l'indicateur 25 de la certification Qualiopi

Qu'est-ce que la veille des innovations pédagogiques et technologiques ?

C’est le processus par lequel le prestataire de formation reste informé des dernières avancées et tendances en matière de méthodes d’enseignement et de technologies éducatives, afin d’intégrer ces nouveautés dans ses offres de formation.

Réaliser cette veille permet de s’assurer que les formations proposées sont actuelles, répondent aux besoins du marché et utilisent les technologies les plus efficaces pour faciliter l’apprentissage.

En s’abonnant à des revues spécialisées, en participant à des conférences et des salons professionnels, et en collaborant avec des réseaux professionnels qui partagent des informations sur les dernières innovations.

Des documents comme des rapports de veille, des preuves de participation à des événements, des abonnements à des revues, et des enregistrements de l’intégration des nouveautés dans les formations.

Les innovations sont évaluées pour leur pertinence et leur efficacité, puis intégrées dans les programmes de formation à travers des mises à jour des curriculums ou l’introduction de nouveaux outils et méthodes pédagogiques.

Les défis peuvent inclure la résistance au changement de la part des formateurs, les coûts associés à la mise en œuvre de nouvelles technologies, et le besoin de formation continue pour le personnel.

En organisant des sessions de formation régulières pour le personnel, en encourageant la participation à des événements professionnels, et en maintenant une culture d’apprentissage continu au sein de l’organisation.

En fournissant une formation qui utilise des méthodes pédagogiques et des technologies de pointe, les apprenants sont mieux préparés pour les exigences actuelles du marché du travail, ce qui augmente leur employabilité et leur satisfaction par rapport à la qualité de l’éducation reçue.

Je veux obtenir Qualiopi
rapidement et facilement

Contactez-nous

Notre équipe vous recontactera rapidement afin de vous apporter une solution adaptée à votre besoin.